août 2006

Roumanie : privatisation de l'industrie de l'armement

L’industrie de l’armement en Roumanie sera totalement privatisée fin 2007. Toute l’attention se porte actuellement en direction des 16 sociétés qui composent Romarm SA, dont cinq filiales se trouvent à diverses étapes de préparation. Il s’agit de l’usine Arsenal Resita, pour laquelle deux compagnies internationales importantes ont manifesté leur intérêt. Les autres - Electromecanica Ploiesti, L’institut de recherche et conception des systèmes de production, Automecanica Moreni et Metrom Brasov - se trouvent à diverses étapes du processus de privatisation. Selon le directeur de la Production de la défense auprès du Ministère de l’économie, Aurel Cazacu, plusieurs sociétés européennes, américaines et asiatiques sont actuellement sur les rangs pour ces usines. « L’entreprise Romaero et la fabrique d’Avions de Craiova sont en cours de préparation, et nous espérons que les cahiers des charges pour ces sociétés seront disponibles dans deux mois » a déclaré Aurel Cazacu. Il a également déclaré que le chantier naval de Mangalia est en train d’être relancé en vue de la privatisation dans un mois.

En parallèle avec la privatisation, la vente des autres actifs est en cours. « Personne ne peut faire une offre d’achat sans prouver sa capacité à conserver la structure de l’industrie de la défense » a précisé Aurel Cazacu. Il estime qu’il n’y aura pas de licenciements suite à la restructuration des sociétés. Concernant la production, Aurel Cazacu pense que les sociétés - d’Etat ou privées - devront produire des équipements satisfaisants les critères des institutions nationales de la Défense.

« En 2005, les exportations roumaines d’armes ont doublé par rapport à 2004, et pour l’année en cours nous prévoyons un accroissement sensible pour l’Afrique, l’Asie et l’Amérique » a déclaré Aurel Cazacu. La Roumanie exporte des armes également dans des pays d’Europe et du Moyen Orient. Selon le président de l’Agence nationale de contrôle des exportations (ANCEX), Cristian Munteanu, la Roumanie a exporté en 2004 pour un montant de 41,85 millions d’euros (source : Mediafax).

« La Roumanie a exporté des produits militaires, des armes de petit calibre avec les munitions afférentes, du logiciel et de la technologie, y compris des hélicoptères, des avions et des pièces pour divers équipements d’une valeur de 37,8 millions de dollars en 2000, 24,5 millions de dollars en 2001, 43,8 millions de dollars en 2002, 69,5 millions de dollars en 2003 et 41,85 millions de dollars en 2004 » a précisé Cristian Munteanu.
[source : Adevarul]

[Roumanie.com]

        e-mail     Imprimer cet article


VOIR AUSSI
Roumanie : le Forum européen de robotique se tiendra à Bucarest cette année
(19/mar./2019)
Plus de 600 exposants seront présents à Bucarest, les 20 et 22 mars, lors de la première édition (...)
La Roumanie construit un ferry 100% électrique pour la Norvège
(4/fév./2018)
C’est une première pour la Roumanie : les chantiers navals Vard de Braila entamera dans les (...)
Partenariat informatique entre une société roumaine et Adobe
(4/déc./2017)
La société Adobe a récemment signé un partenariat avec la société roumaine Trans Sped, grâce auquel (...)
La Roumanie, une pépinière de startups
(19/sep./2017)
A première vue, la Roumanie paraît peu adaptée aux startups de dernière génération. Dans les cliché, (...)
WikiLeaks : seul Bitdefender résiste à l'espionnage de la CIA
(13/mar./2017)
La CIA arrive à profiter de certaines failles des systèmes de sécurité informatique, selon (...)
Dacia lance ses nouvelles Logan et Sandero au Salon de l'Automobile de Paris
(16/sep./2016)
Le constructeur roumain Dacia est habituellement très attentif à la diffusion dans les médias de (...)
Le roumain, deuxième langue la plus parlée dans les bureaux de Microsoft‏
(13/mai./2015)
La Roumanie a démontré qu’elle est devenue un leader dans les technologies informatiques, et le (...)